Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2006 6 23 /12 /décembre /2006 16:07
Bien que jappartienne à une communauté embrassant la foi de Mahomet, mes convictions personnelles demeurent en souffrance pour la reconnaissance de ce que les miens et les gens du livre appellent en général et communément Dieu.

Cette voie même si elle ne me procure que perplexité et point de certitude, me laisse conforme à moi-même ne serait ce que pour le fait que l'inconnaissable est toujours déduit mais jamais démontré. Devrais-je donc rallier pour autant le camp des insurgés sans foi et faire la guerre à mes semblables? Non. J'ai choisi par contre le chemin d'un non croyant à la recherche de dieu, un dieu qui, par notre contemplation, libère les gens de leurs réclusions spirituelles et peut être les unira-t-il sous la même signification de la vérité.

Cela dit, et en dépit de ma discrétion sur mes convictions personnelle, pour ne pas heurter celles de mes proches, j'étais à mille lieux de savoir que ce soir j'avais rendez-vous avec un événement qui allait encore une fois entériner cette déchirure.

En effet, par un simple hasard, en feuilletant mon journal, j'ai pris connaissance dans la rubrique arts et culture, qu'un concert de musique andalouse tiendra lieu dans la Cathédrale située dans ma citée.(la réciprocité est-elle envisageable? un récitale de musique classique dans une grande mosquée?)

Sans plus tarder, j'ai rejoins ce lieu de culte que, je ne m'en cache pas, j'étais avide de connaître. L'édifice m'acceuil par l'un de ses trois portails, l'interieur était très sobre, les symboles adoucis par la lumière tamisée, la senteur celle d'un bois précieux. Je m'assis aux premiers banc pour écouter ce groupe de musicien qui déjà beignait dans la lumière jaune et bleutée du vitrail et s'affairait à mettre en place luth, cithare, flûte, et instrument de percussion.

Après la présentation du programme la musique commença:....vibration.....profondeur.....écho.....souffle....la fibre émotive que j'ai à l'interieure de moi commença à résonner, je me sentais transporter par la nef, mes yeux regardaient parfois la voûte qui s'apparente à la coque d'un vaisseau renversé, étais-je dans la mer des crises? Est-il possible que des cordes Arabe puissent jeter une passerelle pour rejoindre la foi Chrétienne?! J'étais témoin passif sans force regardant mon âme tourmentée, hésitante, faisant le choix entre la couleur de l'hostie et la coupe de vin ou le témoignage de foi d'un bon musulman.......rythme.......chant soliste.......choeur........non c'est absurde les religions peuvent être différentes par leurs textes mais dieu reste le même par tout et pour tous.

A la fin du concert, j'ai quitté cette maisson de dieu, du beaum au coeur, me promettant qu'un jour j'y reviendrais pour contempler encore une fois la diversité des hommes.

je n'en suis pas sorti indemne, la plaie faite par mes ruptures et ralliements c'est encore ouverte......à suivre.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Zouhair 15/03/2007 16:16

Je ne peux qu'être émerveillé, sinon surpris par un tel état de vie, fusionnant tous les ingrédients pour un savoir vivre, une ouverture, et une fluidité d'expression. Certes, nous nous focalisons souvent sur les événements du quotidien, et nous passons à côté de choses simples, mais essentielles. Chapeau. Je te félicite.

I.Bouzid 15/03/2007 20:36

Merci Zouhair pour ton délicieux commentaire. A quoi servirait un blog s'il n'est pas partager avec ses amis?tu as résumé tout mon blog en disant "des choses simples mais essentielles" et ce n'est pas du tout "futile mais important". une grande différence!!. l'écriture cristallise les maux pour donner des mots qui parfois fournissent les codes et les liens nécessaire pour libérer une âme peut être souffrante.encore merci.

zoubeir Ben Bouchta 11/01/2007 14:05

Moi et Belkhadir nous avons eu l'occasion de visiter ton site ou plutôt ton petit monde à toi charmant et charnel(excuse mon français.Tu peux toujours me lire avec des yoeux en stylo rouge). Nous trouvons que ton site  est vraiment sampa et trés interessant sûrtout pour les bons vivants comme nous essayons de l'être nous tous.
Gros bisous

Florian 26/12/2006 16:07

Un bravo pour ce blog que je trouve original...un fan de cigare qui nous expose sa passion, rare et agréable, pour quelqu'un qui n'y connait absolument rien.
Un blog a découvrir !
A bientôt

I.Bouzid 26/12/2006 21:19

salut Florian,je te remercie pour tn commentaire, j'essaie de faire de mon mieux, ton blog aussi est pas mal du tout, tu es bien venard de pouvoir beneficier de la v2. A+ et aux prochain article "le cigare churchill de roméo et juliettaa".

Pierre 24/12/2006 12:02

aide moi vite Avril2 ma bani pe tu m'aider?

I.B 24/12/2006 17:50

salut et bonne fête,comment pourrais-je t'aider ?

Texte Libre



Ces écrits sont nés d'un besoin pressant d'aller vers l'autre, de fondre dans un creuset qu'est ce support des éléments épars exprimant une certaine singularité.

Mais l'homme a vite fait de montrer sa joie une fois il est dans la lumière alors que les vrais auteurs, sans qu'il ne s'en aperçoive, sont dans l'ombre.

Ces écrits ne sont donc que l'expression harmonieuse d'innombrables acteurs proches ou lointains qui ont peuplé mon esprit et qui maintenant revendiquent la liberté à leurs créations.

Je passe mes journées à mutiler mes cigares à décapiter leurs têtes à allumer leurs pieds à déguster leurs tripes, mais l'écriture n'est-elle pas une vertueuse souffrance qui s'ingénue avec bonheur à vous faire oublier votre égo à décliner le constat social et à créer en vous le désir de dissimilitude?

Notre société a circoncis les hommes dans leurs corps, le fera-t-elle pour le prépuce de leurs coeurs et de leurs ambitions?

La vitole bleue dédie ses thèmes à la ville de Tanger, ma terre ma nourricière, au cigare ce plaisir perle des dieux fait par les mains des hommes, et enfin à mes écrits vérités sur mes parures qui donneront je l'espère suffisamment de plaisir aux lecteurs.
.....................................................................................................................

Recherche

Peut-être un jour

Qui c'est celui là?
Mais qu'est-ce qu'il veut?
Tanger 2010
 

Comment se fait-il qu’un homme quinquagénaire simple et ordinaire, père de deux enfants et œuvrant dans le secteur bancaire tombe, sans suffisance aucune, dans le chaudron d’Epicure ?

A vrai dire j’essaie de ressembler à ma mémoire, c’est une conteuse passionnée, qui m’a tatoué le cœur par le premier clapé de sa langue sur le palais pour me raconter le plaisir du cigare, et la première lueur blanche de Tanger sans laquelle tous mes devoirs envers mes plaisirs ne seraient qu'un amour futile.  

 

 
Porsche 911 carrera 4
Porsche 356 1500 S Speedster (1955)
Porsche 356 1300 coupé 1951
Porsche 356 A 1500 GT Carrera 1958
Porsche 356 châssis 356.001
Porsche Carrera 911



 
 

  

 

des mots en image

D'hércule et d'héraclès
Blanche est ma ville
Brun est mon humidor

Articles Récents