Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Chaude rigueur

    26 avril 2009 ( #Récits )

    MARK ROTHKO -Sans titre-1957-huile sur toile-143 x 138 cm-Collection particulière Mille voix assemblées dans une page refusant la bonne logique d’un récit bien conduit se transforment en mots assignés à résidence pour avoir outragé le bel écrit : Gardien...

  • Tarab Tanger

    17 juin 2009 ( #Tanger )

    Communiqué de presse tarab tanger F estival des musiques traditionnelles du monde Tanger, 17-21 Juin 2009 Fruit d’une collaboration soutenue entre l’Association Confluences Musicales et la Wilaya de la Région de Tanger-Tétouan, et de l’implication de...

  • Catharsis

    05 septembre 2009 ( #Récits )

    D ans un pli où la vie s’acharne à exister, une contenance traverse les rues par le cérémonial ancien du salamalec. Drapée dans le lierre, elle arpente les boyaux des chemins fatigués aux murs impies étranglés par l’obscurité, là où vacillent les ombres...

  • Cohiba Maduro 5-Genios

    14 mars 2010 ( #La Vitole )

    Galeras : Génios Longueur : 14.00 Format : Cañonazo Cepo : 52 Poids : 15.00 Le regard trouve un réel plaisir à arpenter cette feuille soyeuse et boisée qui enveloppe ce cigare. Elle a demeuré longtemps dans la maison du tabac avant de choir entre les...

  • L'existence n'est pas mon genre

    28 mars 2010 ( #Récits )

    Je sors pour déjeuner. Je suis seul. Sur mon chemin les hommes, indifférents les uns aux autres. Les voitures passent. Au bout du chemin je m’arrête. Les quidams s’arrêtent aussi. Les têtes ont leurs yeux fixés sur le petit homme rouge qui bloque momentanément...

  • A placard ouvert

    08 mai 2010 ( #Récits )

    J’ai découvert l’encre et la forme des lettres mais je n’ai jamais appris à écrire, L’assemblage de mes mots ne forme pas une phrase mais plutôt une trace littéraire, Ma difficulté à communiquer, est devenu avec le temps l’objet principal de mon expression,...

  • Midi et un peu plus tard

    21 septembre 2010 ( #Récits )

    Midi est un sale temps, le soleil est au zénith, un moment où l’astre lâche tout comme nous à la diarrhée. Tout est absolu alors, car à midi l’ombre disparaît. La chaleur tremblante sur le sol cuit les personnages de surface. Les nuages souvent assignés...

  • Paul KLEE

    25 septembre 2010 ( #Art Contemporain )

    Ce serait tout à fait prétentieux de ma part de parler de l’art contemporain en étant une personne dilettante. Mais ce n’est pas la seule raison, car comment peut on parler de quelque chose dont la seule tradition est la nouveauté ! Et comment alors devenir...

  • Mon ami

    13 février 2011 ( #Récits )

    Mon ami Tarik au café de la cinémathèque Rif 2010 J’ai connu cet homme, chétif comme un miroir, étrange comme un logis sans mémoire, il se plaisait à dire qu’il n’était cohérent que lorsqu’il demandait son chemin. Me voilà donc bien averti. Sa démarche...

  • Tanger à l'aube

    13 juillet 2011 ( #Tanger )

    Tanger à cinq heures et demie du matin, la ville est déserte, elle vient de disséminer la tribu de chasser les dionysiaques, de vomir tous les insomniaques et les consommateurs nocturnes. Elle offre un banc de Morphée à un enfant, un banc public devenu...

  • Nature morte

    03 octobre 2011 ( #Art Contemporain )

    Paul CEZANNE Van DIJICK Est-elle morte ? Je ne pense pas, elle est bien plus vivante que vous ne pouvez le croire. Je regarde ces deux fresques et déjà l’aspect roturier et noble des tables s’impose à moi, l’épaisseur des meubles, la grossièreté des motifs...

  • Bleu

    15 octobre 2011 ( #Art Contemporain )

    Zaoui Derkaoua (Asilah) Rencontre de surfaces (Asilah) Bleu de Yves Klein Fentes de Lucio Fontana Quelle dissemblance y-a-t-il entre l'indifférence et le déttachement? L'indifférence est un bleu claire, le déttachement ou le lâcher-prise par contre est...

  • Correspondance

    29 septembre 2012 ( #Récits )

    Quelque soit sa taille et sa hauteur, une montagne à double verrou n'est rien. Mon premier acquis de l'experience de la ''non peur'' est la nette amélioration de ma relation avec mon fils. Je n'ai plus peur d'être déchu de mon statut de père. Cher Monsieur...

  • Correspondance 2

    15 décembre 2013 ( #Récits )

    Lettre à mon ami Dr El Y.Med Bonjour mon ami, Il m’arrive souvent de rester là planter devant mon clavier à chercher les mots car parfois l’émotion est si forte qu’elle m’empêche d’écrire. Le besoin pressant d’écrire m’empêche d’écrire. Je me rappelle...

  • Biographie d'une écriture

    02 février 2014 ( #Récits )

    J’ai découvert l’encre et la forme des lettres, mais je n’ai jamais appris à écrire, L’assemblage de mes mots ne forme pas une phrase mais plutôt une trace littéraire, Ma difficulté à communiquer est devenu avec le temps l’objet principal de mon expression,...

  • Rachel Muyal

    30 janvier 2020 ( #Tanger )

    Rachel, tu es partie sans nous le dire! laisse moi au moins regarder pour une dernière fois tes cheveux peignés à la belle époque. A ton pays d'accueil ne reste pas silencieuse et parle lui de Tanger, ou pourquoi pas place toi à côté de la grande ours,...

  • La maison que j'ai quitté

    20 septembre 2020 ( #Récits )

    Je me repose, est-ce par hasard que je suis là assis sur la ligne imaginaire du Tropique du Cancer? Tanger 14 Mai 2015 La maison que j’ai quittée La maison de mes souffrances est ma mémoire. Je ne l’ai pas quitté par désaveu mais par ma connaissance de...

  • L'oppression de la langue

    28 mars 2008 ( #Récits )

    L’oppression de la langue, quand elle ne vous appartient pas mais que vous avez choisi d’écrire avec, devient comme un rempart difficile à enjamber, elle vous refuse l’imaginaire, vous rappelle votre suffisance identitaire qui cloisonne chaque jour le...

  • Le mot n'est pas le fonctionnaire de la Chose

    13 avril 2008 ( #Récits )

    Les mots appellent les choses, la chose n’est pas le mot, mais en chaque mot il y a des choses. La nuit est une chose, un fait qui s’impose à nous, il faut simplement ouvrir les yeux pour voir la nuit, un passif regard, une main courante qui nous sépare...

  • Tanger

    03 mai 2009 ( #Tanger )

    Au sommet de l’Afrique, Tanger se repose. Et moi, assis au pied de sa nécropole, je regarde la mer, ce géant bleu qui donne de l’espoir aux uns et se referme sur les autres. Au loin, j’entends le ronronnement d’un petit bateau de pêche qui s’éloigne vers...

  • Entre deux vies égarées

    16 mai 2009 ( #Récits )

    Pourquoi tu mens engeance incrédule ! Je t’ai à l’œil baroudeur pédant, larbin, bigote qui mange dans les gargotes, tu attends comme un bandit de grand chemin avide de faire des siennes, sors des vents vient ici faire foule avec tes semblables, vulgate...

  • Mark ROTHKO

    03 avril 2010 ( #Art Contemporain )

    Le 20 ème siècle a vu naître durant sa première moitié un mouvement artistique, une peinture d’une abstraction envahissante, une nouvelle vision de l’art qui ne garde pour ses toiles que la forme et la couleur faisant fi de tous ce qui est réel et donc...

  • Le train ne s'arrêtera jamais

    11 avril 2011 ( #Récits )

    Le fer roulait, le manège d’acier chantait un bruit intermittent, une répétition à l’identique d’un haut levé puis un bas donné de marteau de forge. Itération d’un son retombant se relevant, sans issue, verrouillé dans une succession obsessionnelle de...

  • Montecristo n°2

    01 novembre 2006 ( #La Vitole )

    Vitole de production: Piramides. L:156mm, D:20,64mm, P:12,19g, Cepo:52. Cigare d'une humeur assez réservée, livre des arômes assez riches, énormément de style. A fumer avec délicatesse et respect.

  • Cohiba Siglo VI

    13 avril 2008 ( #La Vitole )

    Vitole commerciale: Cohiba VI Vitole de production: Canenazo Format: Canonazo L: 14,30mm D: 1,90 mm P: 17,00gr Cépo: 46. Le module Cañonazo est un assemblage entre le format Robusto et le double corona pour donner encore plus de plaisir, un final riche...

<< < 1 2 3 4 > >>

Texte Libre



Ces écrits sont nés d'un besoin pressant d'aller vers l'autre, de fondre dans un creuset qu'est ce support des éléments épars exprimant une certaine singularité.

Mais l'homme a vite fait de montrer sa joie une fois il est dans la lumière alors que les vrais auteurs, sans qu'il ne s'en aperçoive, sont dans l'ombre.

Ces écrits ne sont donc que l'expression harmonieuse d'innombrables acteurs proches ou lointains qui ont peuplé mon esprit et qui maintenant revendiquent la liberté à leurs créations.

Je passe mes journées à mutiler mes cigares à décapiter leurs têtes à allumer leurs pieds à déguster leurs tripes, mais l'écriture n'est-elle pas une vertueuse souffrance qui s'ingénue avec bonheur à vous faire oublier votre égo à décliner le constat social et à créer en vous le désir de dissimilitude?

Notre société a circoncis les hommes dans leurs corps, le fera-t-elle pour le prépuce de leurs coeurs et de leurs ambitions?

La vitole bleue dédie ses thèmes à la ville de Tanger, ma terre ma nourricière, au cigare ce plaisir perle des dieux fait par les mains des hommes, et enfin à mes écrits vérités sur mes parures qui donneront je l'espère suffisamment de plaisir aux lecteurs.
.....................................................................................................................

Recherche

Peut-être un jour

Qui c'est celui là?
Mais qu'est-ce qu'il veut?
Tanger 2010
 

Comment se fait-il qu’un homme quinquagénaire simple et ordinaire, père de deux enfants et œuvrant dans le secteur bancaire tombe, sans suffisance aucune, dans le chaudron d’Epicure ?

A vrai dire j’essaie de ressembler à ma mémoire, c’est une conteuse passionnée, qui m’a tatoué le cœur par le premier clapé de sa langue sur le palais pour me raconter le plaisir du cigare, et la première lueur blanche de Tanger sans laquelle tous mes devoirs envers mes plaisirs ne seraient qu'un amour futile.  

 

 
Porsche 911 carrera 4
Porsche 356 1500 S Speedster (1955)
Porsche 356 1300 coupé 1951
Porsche 356 A 1500 GT Carrera 1958
Porsche 356 châssis 356.001
Porsche Carrera 911



 
 

  

 

des mots en image

D'hércule et d'héraclès
Blanche est ma ville
Brun est mon humidor

Articles Récents